jeudi 18 mars 2021

COMPTE RENDU DE RÉUNION RENCONTRE A LA MAIRIE DE NANTES LE 15 MARS 2021 - 11H-12H15

COMPTE RENDU DE RÉUNION

RENCONTRE A LA MAIRIE DE NANTES

LE 15 MARS 2021 - 11H-12H15



OBJET DE LA RÉUNION: Échanges autour de 4 grands thèmes :


1- Mobilité pendant la coupe du monde rugby et les JO 2024,
2- Gouvernance du stade,
3- Notre projet pour le quartier entre « Nature, Sport et Patrimoine »,
4- « Paysage et Patrimoine », concertation souhaitée au-delà du pont de la Jonelière.


PERSONNES PRÉSENTES:



MAIRIE DE NANTES

M.Rebouh (Délégué aux sports, 3ème adjoint de la mairie de Nantes)

M.Bouquin Eric (Directeur des Sports)

Mme Piau (Délégué aux logements, 23ème adjointe de la mairie de Nantes) - en VISIO

Caroline le-rest (Equipe de quartier Nantes Erdre)

Absente : Mme Bir (Déléguée aux squares, parcs et Jardins, plans paysages et patrimoine)


ASSOCIATION DES RIVERAINS ET AMIS DE LA BEAUJOIRE

Vincent Leauté (Président)

Nicolas Boulery (Vice-président)

Sandrine Massuger (Communication, graphisme)

Guillaume Maunier (Secrétaire)



DEROULEMENT :

Vincent Léauté présente l’association et son origine. Il précise notre angle de vue pour cette réunion

  • L’ARALB souhaite être force de proposition.

  • Nous pensons à l’échelle de quartier(s).

  • Nous recherchons le « bien vivre en commun » riverains, « visiteurs », usagers, …

  • Nous constatons un « grand vide » dans les échanges après l’abandon du projet YP.


Nicolas Boulery :

  • Rappel nos craintes sur les événements sportifs à venir, la circulation compliquée, les mobilités.

  • Les promesses de gestion de flux de spectateurs n’ont pas été expérimentées. (Transports depuis la Babinière, Navibus, TramTrain, …)

  • Actuellement malgré la crise du CoVid l’augmentation de la densification (route de Carquefou par exemple) entraîne dores et déjà des contraintes de trafic.

  • Si demain il y a des aménagements liés aux événements sportifs : coupe du monde de rugby, jeux olympique ; nous souhaitons être informés et être acteurs.

  • Contrat d’occupation du stade, notre souhait : pouvoir participer, donner des idées, être informés.

  • Nos idées d’aménagement autour du stade ont pour but essentiellement d’utiliser cette zone en augmentant son caractère naturel (voir carte carrée)

Les réponses de :

M.Rebouh/M.Bouquin :

  • Reviennent sur la convention d’occupation du stade de la Beaujoire. Selon eux cette convention n’aurait aucun impact pour nous a priori. M Rebouh pense que nous n’aurions pas de bénéfices à être partie prenante.

  • Évocation des calendriers

    • Coupe du monde de rugby 2023 : 4 matchs en 3 week-end les 16/9 – 30/9 – 7/10 et 8/10

    • JO 2024, selon M.Rebouh seront beaucoup moins impactant que la coupe du monde 2023 (football masculin et féminin)

  • Il y aura des travaux dans l’enceinte du stade sans impacts sur les extérieurs, ont déjà été communiqués y compris dans la presse. (Accès portique modifiés, quelques places en moins liées aux écrans géants, …)

  • Il y aura des travaux à l’extérieur de l’enceinte. Ils seront temporaires avec la mise en place d’équipements modulaires comme pour la coupe du monde de rugby de 2007. Rien n’a été défini pour le moment.

  • Dès qu’il y aura plus de visibilité, nous aurons copie des éléments

  • Pour la circulation les difficultés devraient être réduites du fait des calendriers (week end pour la coupe du monde et été pour les JO)

  • A noter en 2022 la coupe du monde de BMX sera accueillie au parc expo.

 

Mme Piau :

  • Le PLU a « neutralisé » notre zone, pas d’inquiétude à avoir sur la parcelle de la Beaujoire

  • Rappelle que le palais des expos appartient à la chambre de commerce. Le stade, lui, est propriété de Nantes Métropole.

  • Les calendriers des matchs et les activités du parc expo sont confrontés mais les matchs seraient difficilement prévisibles. Ainsi il n’est pas possible d’éviter les événements concomitants

  • Mme Piau Indique « il n’y a pas eu de statu quo après YP », avec par exemple:

    • Zone à 30,

    • Nouveaux équipements à la Halvêque,

    • Zone apaisée dans un grand périmètre …

    • Des études de proximité

    • Comité de pilotage de la Chantrerie

    • Service des sports

    • Ouche Buron

    • Concernant le marché de quartier, des études côté Bd de la Beaujoire seraient en cours…

    • La première pierre de la maison de quartier ne saurait tarder à l’issue de la crise sanitaire.

    • Le plan paysage et patrimoine (qui c’était arrêté à la Jonelière) sera bientôt restitué

    • Une piste cyclable sécurisée verra le jour parallèlement à la route de St Joseph

CONCLUSION :

1/ Sur le volet événements Sportifs :

Nous remercions nos interlocuteurs qui ont ciblés les impacts des événements sur nos problématiques. Nous confirmons que nous sommes demandeurs pour être informés régulièrement. Nous en profitons pour remonter quelques remarques d’adhérents qui envisagent la coupe du monde et les JO comme des événements auxquels ils souhaitent participer pour les aspects festifs et culturels. Nous espérons que Messieurs Rebouh et Bouquin sauront nous inclure pour ce point particulier.

2/ Sur le volet aménagement du lien entre quartiers autour du stade :

Nos idées d’aménagement du pourtour du stade n’ont pas d’échos auprès de Mme Piau. A l’évocation d’un projet ambitieux avec l’aide d’étudiants en urbanisme ou d’associations d’architectes. Selon Mme Piau de nombreuses planifications auraient vu le jour avant et pendant le projet YP en 2016. Plus récemment ces aménagements ont été communiqués via les magazines et les affichages usuels. En revanche Mme Piau nous indique que nous pouvons nous impliquer dans la mise en place de boites à livres et de panonceaux.

Nous comprenons que des réflexions aient été menées depuis longtemps, mais nous rappelons que l’ARALB s’est constituée lors du projet YP. Notre association repose sur une base d’adhérents de divers quartiers Nantes Erdre. Nous rappelons que nos souhaits illustrés dans notre projet semblent faire consensus auprès des associations du secteur lors d’échanges informels, les riverains, MANOU PARTAGE, LE FORT, qu’elles résonnent plus largement avec une volonté du quartier de favoriser les échanges entre chaque micro quartier pour décloisonner. Nous aimons penser que nos actions ont déjà permis de « rapprocher » des forces vives de quartiers qui se parlaient peu. Nos ambitions sont nouvelles et nos démarches aussi. Néanmoins si Nantes se prévaut d’accueillir de très nombreux nouveaux habitants elle devrait aussi être efficace et savoir faire participer une association récente. A moins que les nouveaux arrivants n’aient jamais leur mot à dire dans le futur ?

Nous expliquons aussi que nous n’avons pu assister uniquement qu’a de grande réunions durant lesquelles la communication est largement descendante et peu propice à la co-construction. Nous espérons que cela ne soit du qu’à une succession de mauvais calendriers.

M Rebouh rebondit lors de ce dialogue et propose à Mme Piau que l’ARALB soit « mise à niveau sur ces sujets d’aménagement ». Elle valide ce dernier point et nous demande de prendre contact avec Mesdames Bassani et Bir.

Nous espérons beaucoup de ces nouvelles interlocutrices et attendons avec impatience nos prochaines rencontres. Nous rappelons notre désir de co construire notre quartier. L’esprit critique n’enlève en rien à la nécessité d’avancer ensemble.

Nous allons organiser une PROPNADE2 en avril 2021 en invitant à nouveau les citoyens à participer pour faire lien. Nous allons transmettre notre projet en pdf à chaque intervenant de cette réunion et prendre rdv avec les personnes concernées.

Nous remercions les représentants de la ville de Nantes de nous avoir reçu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire