mardi 13 novembre 2018

Incompréhension

Le 09 novembre, Johanna Rolland, Maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole a officiellement sifflé la fin du match pour le projet urbain YelloPark et annoncé que c'est désormais le projet de cession de 8 à 9 hectares de la parcelle de la Beaujoire au bénéfice de Waldemar Kita président du FC Nantes, qui sera soumis au vote du Conseil Métropolitain du 7 décembre prochain.

9 hectares pour permettre la construction d'un nouveau stade à côté de l'actuel stade Louis Fonteneau qui sera conservé et réaffecté  à d'autres usages (rugby, athlétisme ....)

Que s'est il passé entre la présentation du nouveau projet urbain par Réalités et cette annonce 6 jours après ? Quelle est cette nouvelle tentative de passage en force ? Quel est l'intérêt de l'actuelle majorité dans ce nouveau montage ? Pourquoi céder à ce qui ressemble de plus en plus à un caprice de la part du président du FC Nantes ?

Le projet urbain associé au nouveau stade du projet YelloPark était pourtant il y a encore moins d'une semaine indispensable au développement de la ville de Nantes. Jamais cette hypothèse de construction d'un stade seul n'a été évoqué lors de la concertation. Johanna Rolland affirme avoir entendu les riverains et leurs remarques déposées lors de l'enquête publique du nouveau PLUM et que l'abandon du projet urbain en est la conséquence. Elle affirme également que c'est en prenant en compte l'attachement des supporters au stade actuel qu'elle a décidé de le conserver. Si nous (riverains et supporters) avions vraiment été écouté c'est un projet urbain raisonné autour de l'amélioration du stade actuel qui aurait été préféré à cette nouvelle idée absurde de doter Nantes de deux stades côte à côte totalisant plus de 70 000 places alors que le FC Nantes ne fait le plein que deux ou trois fois par an.

Combien de temps Nantes Métropole conservera l'ancien stade avant de prétexter qu'il n'a pas trouvé son usage ? Combien de temps avant de relancer un nouveau projet urbain sur l'espace ainsi libéré ? Amateurisme des porteurs du projet et de l'équipe municipale ou d'autres raisons cachées pour lancer ce nouveau projet ?

Nous en appelons à la lucidité de nos élus qui devront se prononcer le 7 décembre.

En attendant, rendez-vous le 21/11 pour la présentation du projet de l'association A la Nantaise
Inscription


Aucun commentaire:

Publier un commentaire