jeudi 26 avril 2018

Atelier 7 : Problématiques de riveraineté, variantes du projet urbain et qualité des espaces publics

Le 7e atelier de la concertation sur le projet YelloPark a eu lieu hier, le 25/04/2018 soit un jour après la conférence de presse de Madame Johanna Rolland.  Elle y annonçait la suppression de la tour de 120 m du projet ainsi qu'une réduction du nombre de logements à 1500. Nous saluons bien évidemment cette annonce, signe que la concertation est bien réelle et que nous sommes écoutés par nos élus.



Durant cet atelier, nous devions donner notre avis sur quatre implantations alternatives. Problème, deux de ces variantes comportaient encore la tour de 120 m et les 4 faisaient référence à 1800 logements ! Pas de problème, nous comprenons bien qu'il était difficile pour les porteurs de projet de réagir si vite à l'annonce de la veille. De toute façon, il n'est question pour l'aménageur que de définir les grandes lignes du projet puisque les "détails" comme les hauteurs ou nombre des tours (jusqu'à 55 m) seront définies pour chaque permis de construire déposé par les promoteurs.

On nous a présenté les futurs espaces verts, des arbres plantés sur des circulation minérales (comprendre béton ou dalles) dans certains cas, parties plus boisées et vertes pour d'autres. Mais rien de définitif, il ne s'agit que d'intentions.

On reparle des circulations, de la passerelle qui enjambera le périphérique mais qui pour l'instant il faut bien l'avouer ne mène vers pas grand-chose de l'autre côté.

On reparle de la hauteur du stade mais à priori, c'est sous la responsabilité du FC Nantes donc on revient vite au projet immobilier pas de chance pour les habitants côté Ranzay, ce ne semble pas être à l'ordre du jour.

On en arrive aux questions et on sort encore le plus souvent du sujet du jour, il faut dire que pour la plupart des personnes présentes, la question fondamentale reste l'existence même de ce projet en l'état. Car en tant que riverains, supporters, marchands, nous connaissons bien le quartier. Pourquoi doit on travailler sur ce projet qui à la base nous apparaît comme une hérésie ? La question de la rénovation du stade actuelle est encore posée, il est même évoqué la possibilité du construire le nouveau stade ailleurs, pourquoi pas à la Babinière lieu du futur P+R et nouveau terminus de la ligne 1 du TRAM côté Ranzay. Mais toutes ces idées sont écartées, ce n'est pas le sujet de cette concertation, le FCN ne veut pas rénover, le FCN ne veut pas délocaliser le stade. Concernant les problèmes de circulation, ils existent déjà, ce n'est donc pas de ressort de ce projet !

 (Ils sont pénibles ces gens qui ne veulent pas comprendre et posent toujours les mêmes questions, cela énerve un petit peu les porteurs du projet et représentants de Nantes Métropole présents. C'est pourtant simple, on leur demande de choisir entre la peste et le choléra !)

Un des riverains, architecte de formation fait remarqué que de toute façon la tour de 120 m n'était pas conforme au futur PLUM et qu'il y avait peu de chance qu'un IGH (immeuble de grande hauteur) soit validé par les services du SDIS44 (pompiers) si loin d'un centre de secours. Des supporters et riverains avaient déjà évoqué que cette tour n'était qu'un chiffon rouge ou l'arbre qui cache la forêt depuis longtemps.


Les 1500 logements étaient dès l'origine l'hypothèse basse de la fourchette de ce projet un tweet de Monsieur BOLO, premier adjoint au maire de Nantes l'annonce déjà dès septembre 2017.




Oups, alors pas de tour et 1500 logements, c'était déjà le projet de base en fait, on nous aurait menti ?

La Beaujoire est un quartier enclavé entre un périphérique saturé, l'Erdre, la route de Paris et l'A11, si aujourd’hui il n'y a qu'une faible densité d'habitations, des parkings et un terminus de tram c'est bien parce que jusqu'ici il était reconnu que les nuisances apportées par le stade et le parc des expositions ne permettait pas d'envisager autre chose. Il faut choisir, maintenir une densité raisonnable, un stade et le parc des expositions ou créer plus de logements mais dans ce cas pourquoi pas déménager le stade. Le fond du problème reste le même, ce quartier déjà saturé ne supportera pas ce que l'on veut y faire avec ce projet. Nous avons apprécié vos "efforts", mais ce n'est à nos yeux toujours pas suffisant.

Comme l'a évoqué Monsieur Bolo, les dirigeants politique doivent parfois s'engager pour ce qu'ils croient être le mieux pour la collectivité et le futur d'une ville en faisant abstraction des oppositions. C'est noté, louable et nous ne manquerons pas d'en tenir compte lors des prochaines élections.

En attendant la pétition contre ce projet suit sont court.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire