mardi 10 avril 2018

Atelier 5 Interface entre le projet de stade et le projet urbain

Rendez-vous demain au stade de la Beaujoire pour le 5e atelier de la concertation, avec au programme les problèmes de circulation, stationnement ....

Des problèmes que les riverains mais aussi les habitants de Saint-Joseph, Carquefou, La Haluchère, L'Eraudière ..... et en règle générale les usagers du périphérique nantais connaissent bien.

Hors période de pointe et en dehors des matchs et événements du parc des expositions de Nantes, tout va bien.

Le matin entre 7h00 et 10h00 et le soir entre 17h00 et 19h30 c'est déjà plus compliqué notamment avec le passage au-dessus du périphérique de la route de Saint Joseph ainsi que les difficultés croissantes du rétrécicement de Gesvrine. Du coup nombreux sont ceux qui coupent à travers en empruntant la route de Saint Joseph ou de Carquefou pour rejoindre le périphérique Nord par l'A11.

Quand on ajoute à cela les arrivées et départs d'un événement comme la Foire de Nantes, ça se complique sévèrement. Un Match de foot c'est encore pire, les remontés sur le périphérique au niveau des échangeurs de la porte de la Beaujoire et de la porte de Carquefou en sont la preuve. Le pire moment étant celui de la sortie des matchs car là, il faut faciliter la sortie des spectateurs, donc toute la circulation est étoilée à partir du stade. Si vous êtes riverain du côté du lotissement du Ranzay, il vaut mieux oublier l'idée de rentrer chez vous, c'est impossible, le plan de circulation ne prévoit aucune possibilité d'accès à nos maisons !

Quand on cumule heure de pointe, événement au parc et match c'est déjà une catastrophe aujourd'hui mais comment cela va t'il se passer demain quand les nouveaux habitants voudront rentrer chez eux, que les employés des bureaux voudront s'en aller et qu'il y aura un match ? On expliquera à tout ce beau monde qu'il faut qu'ils patientent sur les parkings (lesquels) à l'extérieur et que les employés fassent des heures supplémentaires en attendant que le match commence ? A moins qu'on leur offre des places, ça permettra de remplir le stade.

Nous voulons des réponses et des engagements, pas seulement de la part de YelloPark mais aussi de la part de Nantes Métropole. Et il est clair qu'au vu du développement du trafic sur le périphérique et les prévisions pour les années à venir, l'ensemble des réponses ne pourront être apportées par les cheminements doux et les voitures autonomes. Il faut des nouveaux accès et des parkings !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire