jeudi 13 juin 2024

Suite de notre première balade "Urbex" pour demander la réouverture de la voie ferrée Nantes Doulon dimanche 9 juin 2024

 

Au sujet de l ancienne voie ferrée de 7 km entre Doulon et Carquefou.
 
 

Côté Carquefou, rue du Tertre le tracé est correct, côté Nantes route de Paris, le tracé est impraticable.
 
 
Sur Wiki on trouve ça: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Segr%C3%A9_%C3%A0_Nantes-%C3%89tat 

" La ligne ferait actuellement l'objet d'étude de faisabilité, concernant la remise en service d'une desserte voyageurs d'ici quelques années, entre Nantes et Carquefou dans le cadre d'un tram-train et nécessitant notamment son électrification au-delà des abords de la gare de Nantes[13].

Le , la ministre des Transports Élisabeth Borne annonce le projet de la mise en place d'une navette autonome entre la gare de Doulon et celle de Carquefou, sur la section désaffectée de l'ancienne plate-forme ferroviaire qui sera préalablement déferrée pour être transformée en voie routière exclusivement dédiée à la circulation de ces véhicules. Ce nouveau transport collectif convoiera jusqu'à 300 passagers par heure (en heure de pointe) sur une distance de plus de 7 km[14]."




 
Nous avons transmis ceci aux éluEs via Facebook et Twitter :
 
"
 
Mesdames Messieurs les candidatEs de #Nantes Johanna Rolland Europe Écologie-Les Verts Nantes Laurence Garnier Ensemble Nantes Andy Kerbrat Fabrice Roussel Thomas Quéro Delphine Bonamy aux élections municipales de 2026, exploiterez vous cette emprise pour le Service Express Régional Métropolitain ? 
 
Et irez vous plus loin en la mutualisant tant que possible avec les modes de déplacements actifs sur les sections de très grandes largeurs?
 
Vous noterez que le long de cette voie se trouvent de très nombreux bâtiments peu efficients en terme de consommation de foncier. 
 
Proposerez vous dans vos programmes d'engager la transformation de ces espaces artificialisés pour répondre aux besoins de fonciers afin de stopper toute consommation d'espaces arborés comme le vaste ilot de fraicheur du champ de manœuvre (où vivent 50 espèces d oiseaux dont 3/4 sont protégés) ou les terres agricoles de l'Etoile ( 30 hectares) et de Métairie Rouge (15 hectares) au bord de la vallée de l Erdre ?
 
SVP mettez en débat cette politique de réaffectation/ réhabilitation en opposition à celle de la consommation/ destruction / impermeabilisation des espaces naturels de la Métropole. Mediacités Nantes Actu Nantes Ouest-France Nantes Le Figaro 20 Minutes #nantesmetropole
 

+ que les Elus, il nous parait important que le sujet soit relancé par les habitants eux mêmes, la fabrique de la ville par les élus ne fonctionne pas bien, c'est aux habitantEs de reprendre la main sur leurs lieux de vie :)

 
 
 

 
------
 

 


mercredi 5 juin 2024

Pourquoi parle-t-on de NOVLANGUE métropolitaine au sujet de la communication de Nantes Métropole ?

 




 
 
Pourquoi parle-t-on de NOVLANGUE métropolitaine au sujet de la communication de Nantes Métropole ?
La Novlangue ou « néoparler », c’est le langage officiel de Oceania, un pays fictif, inventé par Georges Orwell dans son roman d’anticipation 1984.
 
La Novlangue ou comment changer les mots pour détruire la pensée, bâillonner la critique, changer le sens, atténuer, faire diversion voire mentir.. 
 
L’un des exemples les plus marquants c’est le terme « écosystème » qui englobait il n’y a pas si longtemps la nature, le vivant ; depuis peu l’écosystème a été dévié bizarrement pour définir le monde économique pour mieux effacer cette nature, ça permet de rendre l'Economie un peu plus sympa, naturelle donc plus respectable, irréprochable..
 
En regardant d’un peu plus prêt les textes de Nantes Métropole Aménagement au sujet du champ de manœuvre à Nantes Erdre, ça sent bon la novlangue.
 
Le CDM c'est le bétonnage de 27 hectares sur 50 hectares de Nature en ville.
 
Traduction de phrases, proposition :
 
« habiter un quartier nature » = bétonner la nature
« quartier en mutation » = zone naturelle riche en biodiversité en voie de bétonisation
« dessiner le champ de manœuvre » = Bétonner le champ de manœuvre
« réserve foncière » = Espace naturel à bétonner
« enclave verte à révéler » = Nature à exploiter
« concertation » = Information verticale descendante
« co-construire » = Faire accepter en faisant mine de..
« Ambition forte pour la nature » / « la nature est dans l’ADN du projet » = utiliser la nature comme outil de communication pour faciliter les ventes des promoteurs
« entretenir la biodiversité » = Détruire la biodiversité
« nature en ville » = « Rature » en ville, greenwashing, marketing
 
Il serait temps que tout ce baratin lexical cesse car il donne l’impression d’être pris pour des lapins de 6 semaines Thomas Quéro Catherine Piau
 
 

Convention de Faro et balade des hérons vendredi 24 mai 2024

 


Nous avons répondu favorablement à l invitation de l association des Hérons (rien à voir avec, feu, l arbre de Misery 😅).
 
Nous étions à la Loco cet après midi pour assister à la présentation de Nantes Patrimonia dans le cadre de la convention de Faro. https://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_de_Faro
 
L occasion pour nous de présenter la genèse de notre asso suite à la controverse urbaine "Yellopark" à des intervenants venus de toute la France..
 
Présentation de notre carte sensible devant le stade, de notre carte carrée et de notre dépliant de quartier. 
 
Des rencontres avec des gens forts sympathiques: Rouen, region parisienne, Bordeaux, marseille etc
 
Nous avons fait découvrir notre quartier autour d une enrichissante balade patrimoniale (Nature, arbres majestueux, architecture locale, Batignolles, quartier des castors, lieux de cultes, asa Ranzay, stade, fresque de 98, maison Annick Vidal etc) et sous le soleil de la Beaujoire.
 




 

Inauguration de la maison Annick Vidal le 28 mai 2024

 

Cette fin de journée du 28 mai 2024, c était l inauguration du nouveau nom de " la maison en planches " ou " maison des ouvriers des Batignolles " en " maison Annick Vidal" Boulevard des Batignolles.
 
Des discours forts, une chorale et l occasion d échanger un peu avec les plus anciens du coin. L occasion aussi de bien observer cette petite maison et ses contours : ganivelles, roses, arbres de Judée, jardins potager, cormiers, planches rouges et fenêtres bleues avec ses jolies hermines. Une maison "idéale" presque.
 
Cette maison rouge chaleureuse est un mémorial, un petit musée et une salle associative; ce nouveau nom féminin lui va très bien..
 
 
 
 
 

 

 

 

 

Balade "Urbex" Route de Paris - Et si on réutilisait les anciennes voies ferrées entre Carquefou et Doulon ?

 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/carquefou-une-femme-de-49-ans-meurt-apres-avoir-ete-percutee-par-un-camion-4681021 
 
Un terrible accident a eu lieu le 29 mai 2024 dans un secteur très dangereux pour les piétons et cyclistes.
 
Ce sera le point départ de notre 1ère balade ""Urbex"" le long des anciennes voies ferrées accessibles au public ce dimanche 9 juin 2024 de 10h00 à 12h00.
 
Nous rappelons notre souhait aux éluEs: que des accidents comme celui ci cessent, qu on réaffecte ces voies ferrées de 7 km entre Doulon et Carquefou pour les liaisons douces nous semble primordial. 
 
Que ces voies soient sécurisantes aussi surtout que le secteur va voir arriver des milliers de véhicules supplémentaires avec toute cette hyperdensification déraisonnable côté Paridis puis côté Carrefour Société Générale.
 
 


 

dimanche 7 avril 2024

Manifestation contre la métropolisation #1

 

Quelques images de la manifestation contre la métropolisation ce samedi 6 avril 2024 à Nantes, dont celles de la com de "Sauvons les Gohards". 

Qui aurait parié en 2017 qu'on manifesterait en 2024, 5 ans après l'abandon du Yellopark  :) ?
 
70 à 80 organisations représentées. 400 personnes présentes annoncées selon Ouest France.., peut être 1000 personnes sur toute la journée.
 
On aurait aimé être 4000 dans les rues vue l énergie déployée par l ORga.Vue aussi le nombre de personnes qu'on entend et qui n'en peuvent plus du bétonnage un peu partout, des inondations sur le périphérique et du passage incessant des camions de livraison Amazon, entre autres..
 
Des rencontres divers, des échanges, c est le principal: la rencontre, parler & tisser des liens.
 
Toujours chouette de parler avec plein de personnes d'horizons différentes: des militants de longues dates, des citoyennes, des citoyens, même 2 créationnistes et leur pancarte "Laudato Si"..., des passants... Et chantonner "les bourgeois c'est comme les cochons" grâce à la guinguette roulante de joyeux révoltés ,..., des nouveaux arrivants, des enraciner, des gens à la rue, des roms... 
 
Bref un tas d'humains qui s'inquiètent de la Terre qu'on grignote partout pour bien souvent une très mauvaise raison: le pognon.
 
Si on devait retenir une chose sur le plan urbanistique : les nouveaux immeubles devant l Eléphant avec des appartements à 1 million d euros sont vraiment mais vraiment indécents.. #NantesmeTROPole
 
 Ça permet de clarifier, la priorité de la Métropole n est pas de loger mais bien de faire du blé 😅, notre banderole est loin d'être exagérée. Nantes Métropoly comme le Monopoly, ce célèbre jeu vieillot dont le but est de ruiner ses adversaires. Les adversaires ici: les autres métropoles, Rennes, Bordeaux... Les territoires, les petites villes...? 
 
Nous sommes habitantes et habitants d'un même pays, cette concurrence est grotesque. Un modèle de ville hyperdense, néfaste qui casse l'idée même d'Egalité sous couvert d'une Ecologie de façade, cela devient pénible à supporter surtout quand on nous bétonne le moindre de terrain pour l'offrir à la spéculation immobilière. Cette fabrique de la "Bile", cette fabrique du stress comme il est écrit sur notre carte sensible du quartier, doit être revue et corrigée.
 
 








Aider les gens à bien se loger : nos idées de solutions

 https://about.make.org/pourquoi-cette-demarche/ma-france-ameliorer-le-logement-des-francais?fbclid=IwAR04Cc92e6QXf6WKMaZHwCVGQ6-NQRShzfrxJsGzPfTjacwoXi9Kq3HWsCo

 Nos idées du point de vue citadins habitants à Nantes :

 

  • Il faut réaffecter les surfaces déjà construites tout en sanctuarisant les zones perméables restantes en ville (ne plus bétonner sans limitation tous les jardins de ville)

  • Il faut réaffecter les friches tout en veillant à la biodiversité qui a pu s'y installer

  • Il faut en finir avec les océans de parkings de plain-pied et construire au dessus

  • Il faut rénover le bâti existant en basculant fortement les avantages fiscaux du neuf à la rénovation

  • Il faut transformer les vieux bureaux, hôtels etc en logements, commerces de proximité et rehausser le bâti existant quand cela est possible

  • Il faut intensifier les usages des bâtiments pour utiliser au maximum ce qui existe déjà

  • Il faut relancer l'aménagement harmonieux du territoire, stopper la méTROPolisation et rendre attractive la diagonale du vide

  • Il faut développer et aider les cohabitations intergénérationnelles

  • Il faut faciliter les mutations (ventes achats) en évitant les spéculations

  • Il faut augmenter les contraintes sur la location courte durée type airbnb, allez si il le faut jusqu à interdire cette plateforme

  • Il faut taxer fortement les multipropriétaires & maisons secondaires pour récupérer des logements à occuper

  • Il faut encourager la location, combattre la spéculation, fluidifier la vente de biens inoccupés & libérer les logements vacants

  • Il faut faciliter l’habitat léger, arrêter les préjugés sur ce type d'habitat

  • Il faut écouter les habitantEs avant les promoteurs, aménageurs et s'attaquer au lobby du BTP

  • ....

D’autres idées à partager pour éviter de s’étaler dans les champs ET de rendre les grandes villes inhospitalières.

Nos idées vous semblent farfelues, dites-le-nous.



dimanche 17 mars 2024

Nature en Ville - Différences de traitement entre le centre ville de Nantes vs Nantes Erdre - Nantes Nord - La Chapelle sur Erdre



 
Différence de traitement entre le centre ville et au delà du périphérique.  Avant/ Après, ce n'est pas la même ambiance....
 
Ref ACTU NANTES.FR le 29 février 2024

Dans le centre, le "greenwashing" est visible, c'est bon pour la communication, c'est bon pour la  touristification. Plus loin à l'abri des regards, l’imperméabilisation se poursuit, l'étalement urbain & le mépris des habitantEs qui osent dire STOP AU BETONNAGE à NANTES METROPOLE aussi.

Le 16 mars 2024:
"Des bâches de plastique côté "bois jolie" au champ de manœuvres côté route de Carquefou ? 
Pour quoi faire ? Un potager? Un lieu de stockage ? Étouffer les tritons et les salamandres ? 
Empêcher les oiseaux de manger ? Lutter contre l herbe de la pampa?"
 
 
 Un nouveau parc de 10 hectares annoncé sur l Ile de Nantes.  Question Johanna Rolland, pourquoi dans ce cas, avoir massacré le champ de manœuvres ?
 
 
La Chapelle Ville Nature témoigne: " Projet immobilier du Domaine TOLEFI rue Louis Maisonneuve à LA CHAPELLE SUR ERDRE. L’exemple parfait du massacre d’un bois urbain de 5000 m2 , îlot de biodiversité en cœur de ville, au profit d’un promoteur immobilier. La Nature en ville est méprisée dans notre commune."
 
Le 28 février 2024. Remarque d'une habitante: "Au champ de manœuvres, le massacre de la nature continu. Des ornières de 40 cm dans la zone humide proche de l Enclos du pâturage."
 
 
Le 29 février 2024 - Scène ordinaire sur Nantes Erdre. Remarque d'un habitant:

"Photo de ce matin. Chantier proche Chlorophylle. Personne n a vu les opportunistes* Ouest-France Nantes ... Pourquoi avoir élu des écolos à la mairie, si c'est pour couper tous les arbres  ???
 
*Des journalistes nous taxent d'opportunistes quand nous nous insurgeons contre l'abattage d'arbres ou la destruction de biodiversité..  Est ce que nous pouvons parler de "journalisme de complaisance"?

 
 
Porte de Gesvres - Massacre de la nature - 4 hectares de vieux chênes ravagés, le Groupe VINCI impose le projet le plus destructeurs de Nature à la collectivité. Le monde à l'envers.

Février 2024, sur les terrains privés de la zone industrielle de Carquefou, à l'abri des regards des
arbres anciens sont régulièrement abattus et très peu ou pas ""compensés"".
 
A Nantes Nord, selon Pascal Bolo, figure du PS local semble déconnecté du monde réel en 2024 :
Pour lui, 500 arbres à abattre ce n'est pas gênant. Au contraire on verra mieux les trafiquants de stups?
 
 Un peu partout, un par un, les jardins disparaissent sous le béton. On reconstruit la ville sur la ville jusqu'à la disparition du dernier jardin NANTES METROPOLE ?
 
La densification urbaine est censée être proportionnelle à la végétalisation pour que la ville reste habitable, nous constatons que l'équilibre n'y est pas du tout.  De plus, les compensations environnementales n'existent pas ! 
 
« La compensation incarne une sorte d’oxymore conciliant : on compense car on veut protéger mais on compense pour pouvoir détruire »

Vincent Devictor, écologue.